La Maison du Tapissier à Aubusson

C’est dans une magnifique maison du XVIe siècle que vous sont présentées l’histoire et la tradition de la tapisserie d’Aubusson, retracées au travers de l’atelier du peintre cartonnier, de l’atelier de tissage ou du bureau du marchand tapissier. L’ambiance des salles, la couleur des laines, les cartons, les tapisseries et la démonstration de tissage par un maître lissier vous plongent dans le monde magique de cet art ancestral du bassin Aubusson-Felletin.

La Cité Internationale de la Tapisserie à Aubusson

La Tapisserie d'Aubusson est célèbre dans le monde depuis le XIVe siècle. Elle doit beaucoup aux lissiers des Flandres : ils se seraient réfugiés à Aubusson vers 1580. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, Colbert donne aux ateliers d'Aubusson et de Felletin le titre de Manufacture Royale. Au XVIIIe siècle, apparaissent des sujets plus simples, champêtres et paysans. Les lissiers s'inspirent des cartons de Le Brun, puis de Boucher et de Watteau.

Après la Révolution de 1789, les ateliers sont touchés de plein fouet par la mode du papier peint. Dans les années 1930, Jean Lurçat redonne un élan créateur à la tapisserie et incite de nombreux artistes à s'exprimer à travers la laine. Cocteau, Dali, Dufy, Dom Robert, Le Corbusier, Adam, Braque, Calder, Picasso, Zadkine le rejoignent et créent de nouveaux cartons. La tapisserie est exécutée sur un métier horizontal. La réalisation de tapisseries anciennes ou contemporaines demande une très haute technicité, acquise durant de nombreuses années d'apprentissage par les ouvriers lissiers.

En savoir plus sur la Cité Internationale de la Tapisserie