Porcelaine de Limoges : un trésor immaculé

Les études du père jésuite François-Xavier d’Entrecolles conjuguées à la découverte en 1768 d’un gisement de kaolin d’une grande pureté par le chirurgien Jean- Baptiste Darnet, près de Saint-Yrieix, au sud du département de la Haute-Vienne, sont à l’origine de l’histoire de la porcelaine à Limoges. La région possède déjà tous les atouts nécessaires à cette prestigieuse production : les minéraux granitiques présents dans le sol qui, réduits en poudre, donneront la pâte à porcelaine, le bois pour la cuisson, l’eau pour l’acheminer.

Exposition Bernardaud Watt's up - Margareth O'Rorke

L’intendant Turgot ouvre en 1771 la première manufacture à Limoges, mais ce sont les Haviland qui lui donneront sa réputation mondiale en l’exportant aux États-Unis. De grandes familles continuent de perpétuer la blanche tradition limougeaude : Bernardaud, Raynaud, Royal Limoges, Médard de Noblat...

Les Routes de la porcelaine de Limoges en Haute-Vienne

Dans le cadre de son schéma de développement touristique, le Conseil Général de la Haute-Vienne a engagé en 2010 une démarche visant à rassembler des acteurs touristiques de la porcelaine autour d’un réseau départemental de découverte de ce secteur d’activité.

Un comité de pilotage, composé des partenaires concernés (Ville et Office de Tourisme de Limoges, Chambre de Commerce et d'Industrie, Chambre de métiers et de l'artisanat, Musée national Adrien Dubouché...) a validé une charte en application de laquelle les membres du réseau s’engagent à proposer à la vente des produits fabriqués et décorés en Haute-Vienne.

Aujourd’hui, le réseau est constitué de 22 prestataires représentatifs de la tradition et de la créativité de la porcelaine de Limoges (musées, sites historiques, unités de fabrication ou de décoration, artisans d’art, magasins d’usine…).
Un site internet consacré aux Routes de la porcelaine de Limoges a été créé : il propose aux internautes une découverte de la précieuse porcelaine mondialement connue. Les porcelainiers présents sur le site se sont engagés à produire et à décorer de la porcelaine de Limoges sur le territoire de la Haute-Vienne.

Découvrez également la nouvelle plaquette de présentation des porcelainiers membres du réseau des Routes de la Porcelaine de Limoges en Haute-Vienne. Le lecteur est invité à choisir parmi les prestations et les services suivants : démonstrations, ateliers de pratique, prestations culturelles, événements, visites libres, visites accompagnées, excursions, espace de vente.
La plaquette est diffusée dans tous les offices de tourisme de la Haute-Vienne et à Limoges et chez tous les adhérents au réseau.

En savoir plus Les Routes de la porcelaine

Plaquette les Routes de la porcelaine de Limoges (3,27 MB)

Le musée national Adrien Dubouché

La ville de Limoges a acquis au sein de la porcelaine française une célébrité qu'elle conserve encore aujourd'hui. Dans le monde entier le nom de Limoges évoque celui de la porcelaine. La première explication de cette notoriété est bien sûr la découverte et l'exploitation dans la région de Limoges d'abondants gisements de kaolin.

Le musée national Adrien Dubouché possède une collection de porcelaines de Limoges unique au monde tant par sa quantité que par sa qualité. Elle en retrace l'histoire complète depuis ses débuts, en 1771, jusqu'à la production contemporaine.

En savoir plus sur le Musée Adrien Dubouché

Le musée du four des Casseaux

Haut de 19,5 m et d’un diamètre de 5,5 m, ce four à bois et à charbon a été construit en 1884. Devenu espace muséographique, il est le seul rescapé des 135 fours à globe qui fonctionnaient encore au début du XXe siècle à Limoges.

Le Pôle Européen de la Céramique

Pôle européen de la céramique

L’activité porcelainière a permis à Limoges d’acquérir une réputation mondiale de prestige dans le domaine des arts de la table. Bien que cette activité compte toujours de nombreux acteurs dont la renommée internationale ne se dément pas, Limoges a su renouveler son savoir-faire avec les céramiques techniques. Matériaux utilisés dans des secteurs de pointe comme la santé, l'aérospatiale, les télécommunications…, les céramiques techniques offrent au monde d’aujourd’hui des solutions technologiques sans cesse renouvelées.