Le clafoutis

Véritable enfant du pays, le clafoutis aux cerises est le dessert incontournable : une pâte moelleuse parsemée de petites cerises noires, une variété locale, qui ne doivent pas être dénoyautées car l’amande du noyau amène un goût subtil à la préparation. On sert le clafoutis saupoudré de sucre glace dans son plat de cuisson, un plat en terre vernissé ou émaillé.
N'hésitez pas à consulter la recette du clafoutis sur l'Emag Lim&You

Le Creusois

La recette de ce gâteau pur beurre aux noisettes est gardée secrète, elle n’est connue que des pâtissiers de l’association Le Creusois, les seuls à avoir l’autorisation de fabriquer ce gâteau vendu avec cette étiquette.
La recette originale aurait été retrouvée dans un ancien monastère du canton de Crocq. Moelleux et au goût incomparable, il s’accompagne très bien d’une crème anglaise.

Le massepain

Spécialité de Saint-Léonard-de-Noblat, le massepain est un petit biscuit doré, rond ou ovale, croquant et fondant, préparé avec des amandes pilées, des blancs d’oeufs, du sucre et de la farine. La recette originale serait venue du sud par la route de Saint-Jacques, réactualisée en 1899. Elle est désormais gardée par la Confrérie du massepain.

En savoir plus sur le Massepain

La madeleine

Ce petit gâteau traditionnel lorrain aux oeufs, en forme de coquillage, allongé ou rond, est arrivé à Saint-Yrieix au milieu du XIXe siècle, faisant de la ville une importante place pour l’économie madeleinière. La légende veut que ce petit dessert serait né sur le chemin de Saint-Jacques où une jeune fille nommée Madeleine en aurait offert aux pèlerins.

Découvrez les madeleines bébé

La mique

La mique est un plat paysan corrézien, économique et nourrissant, qui a la consistance d’une brioche et l’apparence d’une boule de pain. Cuite doucement dans le bouillon du petit salé ou de la potée, elle agrémente les légumes et la viande, grillée dans du beurre à la poêle et tartinée de confiture, elle peut se déguster au petit déjeuner.

Le galetou

Consommé nature, tartiné de miel ou garni de grillons, le galetou est une préparation typique de la région. En Corrèze, on le nomme tourtou. C’est une crêpe épaisse à base de blé noir ou sarrasin. Originairement considérée comme nourriture du pauvre, elle est excellente pour accompagner les apéritifs.

La farcidure

Ces succulentes petites boulettes corréziennes sont obtenues en mélangeant des pommes de terre crues râpées mélangées à des pommes de terre cuites en purée, de l’oseille, un peu de farine de blé noir, de l’ail et du persil, le tout rassemblé en boules de la grosseur d’un poing et cuit dans un faitout rempli d’eau (quand les boules flottent à la surface, c’est qu’elles sont cuites).

Le pâté de pommes de terre

C’est Turgot, Intendant Général de Limoges, qui prôna l’utilisation de la pomme de terre en remplacement de la châtaigne. Bien lui en prit puisque le pâté de pommes de terre est devenu une institution en Limousin. Cette tourte feuilletée ou briochée, garnie de pommes de terre, de crème et de lard, de chair à saucisse et de persil, se décline à l’envi : avec ou sans viande, au canard ou à l’estragon...