L'Abbaye Cistercienne d'Aubazine (Corrèze)

Bâtie dans la plus pure tradition cistercienne, l'église abbatiale abrite le tombeau d'Etienne d'Obazine qui fonda ce monastère en 1135.

Un double monastère est alors construit, l'un pour les hommes sur le site d'Obazine (qui devient Aubazine au XVIème siècle) et 600 m plus bas, au fond du vallon où coule le Coiroux, un monastère pour les femmes.

L'abbatiale romane est bâtie en pierres de grès taillées, l'édifice mesurait à l'origine plus de 90 m de long. Le clocher s'élève en passant du plan carré au plan octogonal par une série de gradins de pierre, performance technique unique.

En savoir plus sur l'Abbaye d'Aubazine

L'Abbaye de Solignac (Haute-Vienne)

En 652, le bon roi Dagobert permet à son trésorier Saint-Éloi de fonder son monastère. L’abbaye sera le premier monastère du Limousin autour duquel se développera Solignac. L’abbatiale romane, la seule en Limousin à posséder une file de coupoles, vous étonnera par sa solidité, l’équilibre de ses proportions, la pureté de son architecture et la sobriété des ornementations. Ce lieu remarquable accueille régulièrement des concerts de prestige.

En savoir plus sur l'Abbaye de Solignac

L'Abbatiale Sainte-Valérie à Chambon-sur-Voueize (Creuse)

En 857, les moines de l'Abbaye Saint-Martial de Limoges fondent le monastère de Chambon. Au Xème siècle, ils y transfèrent les reliques de Sainte-Valérie et font construire l'église.

L’abbatiale Sainte-Valérie à Chambon-sur-Voueize est l’un des édifices majeurs de l’art roman en Limousin, avec clocher carré à 2 étages, clocher porche (XIIIe siècle), stalles et grilles du choeur en bois sculpté (XVIIe siècle).

En savoir plus sur l'Abbatiale de Chambon-sur-Voueize

La Collégiale du Dorat (Haute-Vienne)

La Collégiale du Dorat, chef-d’oeuvre de l’art roman (XIe siècle), possède une flèche octogonale culminant à 60 mètres et supportant un ange doré du XIIIe siècle. Elle abrite les reliques des saints protecteurs de la ville, Israël et Théobald, portées, tous les sept ans, avec grande solennité à travers les rues de la ville lors des Ostensions.

En savoir plus sur la Collégiale du Dorat

L'église de Sous-Parsat (Creuse)

Dans ce petit village, l'église reconstruite au XIXème siècle offre de merveilleuses fresques contemporaines conçues et réalisées par Gabriel Chabrat, artiste peintre habitant le village. Cette oeuvre unique et originale, réalisée entre 1986 et 1995, repose sur l'utilisation des couleurs primaires, à chaque couleur son message : rouge et noir pour la violence, bleu pour le rêve et la méditation et le jaune pour l'esprit et l'espoir. Chaque scène se prolonge dans le vitrail. L'utilisation volontaire des couleurs et la luminosité des vitraux provoquent un choc visuel.

En savoir plus sur l'Eglise de Sous-Parsat