Ponts et Viaducs à Pierre-Buffière

Ponts et Viaducs à Pierre-Buffière
Ponts et Viaducs à Pierre-Buffière
Ponts et Viaducs à Pierre-Buffière
Ponts et Viaducs à Pierre-Buffière

Pour accéder à Pierre-Buffière, il faut emprunter un pont ou un viaduc. «  le pont de l’hermitage » ( ou «  le pont de la recluse » ) car un hermite ( ou une recluse ) mais il est appelé plus couramment «  pont vieux » car se trouvant sur l’axe Nord/Sud qui reliait Limoges à Brive, en passant par Pierre-Buffière, avant que l’itinéraire ne soit changé et passe par le pont Neuf. Ce pont gothique à ogives obtuses, construit au XIIè siècle sur la Briance, au confluent du Blanzou, fut plusieurs fois réparé suite à des inondations qui l’avaient endommagé. La nouvelle route Paris-Toulouse, dite tour à tour : route royale, route impériale et route nationale 20, a été terminée en 1777 après que les travaux aient commencé en 1742. Malgré cette nouvelle route, qui passe par le pont Neuf, la traversée de Pierre-Buffière, pentue et sinueuse, était restée difficile. Cette route, qui depuis 1979 est remplacée par les deux viaducs autoroutiers deux fois deux voies, domine les vestiges du château de Tranchelion, qui a d’ailleurs perdu son site défensif lors de la construction de la route. Le premier viaduc construit entre 1888 et 1891 en pierres de tailles de taille du pays, pour franchir la vallée de la Briance est le viaduc ferroviaire, sur la ligne Paris-Toulouse. Depuis longtemps, les pouvoirs publics avaient envisagé de dévier la nationale 20 pour éviter la traversée de la ville. La solution fut trouvée avec la construction d’une route à deux fois deux voies entre Limoges et la sortie de Pierre-Buffière. Pour franchir la vallée de la Briance et du Blanzou, il fallut ériger des viaducs aux caractéristiques impressionnantes : 308 mètres de long pour franchir la vallée de la Briance à 56 mètres de hauteur, 332 mètres pour le viaduc surplombant la vallée du Blanzou. Les techniques modernes utilisées ont permis de réaliser cet ensemble en trois années de travail, entre 1976 et 1979, temps d’étude compris. Entre le viaduc ferroviaire et le viaduc autoroutier se trouve le pont de l’hermitage qui permettait l’accès à Pierre-Buffière, dès le XIIème sur l’itinéraire Nord-Sud.

Coordonnées de la fiche

87260 PIERRE BUFFIERE
Tél. : 05 55 00 89 91
Email : ot.briancesudhautevienne@gmail.com
Site internet : http://www.tourisme-briancesudhautevienne.fr/

Contact

Tél. : 05 55 00 89 91
Email : ot.briancesudhautevienne@gmail.com
Site internet : www.tourisme-briancesudhautevienne.fr

Périodes d'ouvertures

Les plus beaux villages de France

L’association les plus beaux villages de France naît en 1982, à l’initiative de Charles Ceyrac, alors maire de Collonges-la-Rouge. Elle compte aujourd’hui 151 villages. Elle a pour but de protéger...