Château de Turenne

Château de Turenne
Château de Turenne
Château de Turenne
Château de Turenne
Château de Turenne

Etabli depuis le XIe s. par les vicomtes de Comborn au sommet de la corniche sur les 1 200 m² disponibles ( 260 x 60 m ), le château fort ne présente plus que d'imposants vestiges. Cette démolition, ordonnée par Louis XV et adjugée en 1753, ne doit rien aux Révolutionnaires, mais au rachat de la Vicomté par le roi de France. Aujourd'hui ne subsistent que trois éléments. Défendant l'entrée du château, le donjon massif et rectangulaire date du XIIIe s. (tour du Trésor ou tour de l'Horloge). Il offre une vue plongeante sur le bourg et sur les causses de Martel et de Gramat. La salle des Gardes se visite : mobilier Louis XVIII et collection de coffres à sel. A l'emplacement de la plate-forme occupée par les jardins, s'étendait un vaste et somptueux corps de logis. A l'opposé du donjon, la tour ronde, dite tour César (XIIe - XIIIe s.) servait d'observatoire. On peut accéder à son sommet par un escalier à vis pour y bénéficier de très larges panoramas, bien au-delà de la vallée de la Dordogne vers le sud, et par temps favorable jusqu'aux monts du Cantal.

le Château est ouvert tous les jours en avril, mai, juin, septembre et octobre de 10h à 12h et de 14h à 18h. Ouvert en juillet, août de 10h à 19h. Hors saison, ouvert le dimanche de 14h à 17h. Entrée payante : 5 € par adulte et 3.40 € pour les enfants de 10 à 18 ans et les groupes (gratuit pour les enfants jusqu'à 10 ans). Visites guidées pour groupes sur rendez-vous.

Informations complémentaires

Tarifs
  • Individuel enfant : 3.40 €
  • Individuel adulte : 5 €
  • Groupe adultes : 3.40 €

Coordonnées de la fiche

19500 TURENNE
Tél. : 05 55 85 90 66
Email : camille.zambaux@orange.fr
Site internet : www.chateau-turenne.com

Contact

19500 TURENNE
Tél. : 05 55 85 90 66
Email : camille.zambaux@orange.fr
Site internet : www.chateau-turenne.com

Périodes d'ouvertures

Les plus beaux villages de France

L’association les plus beaux villages de France naît en 1982, à l’initiative de Charles Ceyrac, alors maire de Collonges-la-Rouge. Elle compte aujourd’hui 151 villages. Elle a pour but de protéger...